LESIA - Observatoire de Paris

Sur les autres planètes du système solaire

jeudi 22 janvier 2009, par Renée Prangé et Laurent Pallier

  Sommaire  

 Uranus

Uranus en lumière visible, vue par Voyager 2 en 1986 (NASA).
Uranus en lumière visible, vue par Voyager 2 en 1986 (NASA).

Uranus est une planète gazeuse dont l’axe de rotation est presque situé dans le plan de son orbite. A l’époque de la rencontre de la sonde Voyager 2 en 1986, l’axe de rotation formait un angle de 8 degrés avec la direction du Soleil. La planète possède un champ magnétique, mais contairement aux autres planètes magnétisées où l’axe de rotation forme un angle de quelques degrés, il atteint 60 degrés pour Uranus. L’axe de rotation décrit un cône très ouvert permettant la formation d’une magnétosphère différente de celle des planètes précédentes. La sonde Voyager 2 ne possédait pas de caméra fonctionnant dans l’ultraviolet mais d’un spectrographe muni d’une fente d’entrée avec lequel des balayages de la planète ont été effectués pour détecter des émissions. La carte en projection ci-dessous montre la répartition des émissions aurorales sur la planète.

Carte géographique des emissions aurorales UV d'Uranus observées par Voyager (...)
Carte géographique des emissions aurorales UV d’Uranus observées par Voyager 2.

Les emissions brillantes en rouge et blanc à gauche sont près du pôle nord magnétique. L’emission jaune-verte en bas à droite est localisée près du pôle sud. Avec l’autorisation de B.R. Sandel, F. Herbert et A.J. Dessler ; Geophysical Review Letters.