LESIA - Observatoire de Paris

Sur les autres planètes du système solaire

jeudi 22 janvier 2009, par Renée Prangé et Laurent Pallier

  Sommaire  

 Mercure

La plus proche planète du Soleil, malgré sa petite taille, possède un champ magnétique mais elle est dépourvue d’atmosphère dense. On a cependant observé depuis la Terre des émissions de lumière dans les régions polaires dues à des atomes de sodium qui diffusent le rayonnement solaire (voir ci-dessous). On pense que ces atomes sont arrachés au sol par l’impact de particules chargées précipitées le long des lignes de champ magnétique dans les cornets polaires. Visitée par une seule sonde spatiale (Mariner 10) en 1974, la magnétosphère de Mercure demeure cependant mal connue.

"Aurores" sur Mercure : émission des atomes de sodium à 589 nm.

Sur chaque panneau, on observe à gauche le rayonnement solaire réfléchi par la planète et à droite les emissions aurorales localisées près des pôles. Avec l’autorisation de A.E. Potter et T.H. Morgan (NASA), Kitt Peak (Arizona, USA)

Mercure vue par Mariner 10 en 1974 (NASA).
Mercure vue par Mariner 10 en 1974 (NASA).