Observatoire de Paris Institut national de recherche scientifique français Univerité Pierre et Marie Curie Université Paris Diderot - Paris 7

MICADO entre en phase de fabrication

mercredi 17 mai 2023

MICADO, la camĂ©ra de première lumière pour l’Extremely Large Telescope (ELT) de l’Observatoire EuropĂ©en Austral (ESO), va bientĂ´t finir sa phase de conception et les partenaires du consortium MICADO ont commencĂ© la fabrication des diffĂ©rents sous-systèmes de l’instrument.

Après une longue phase de conception, les partenaires du consortium ont rĂ©cemment partagĂ© des photos de certains des sous-systèmes actuellement en cours de fabrication. Ă€ l’occasion de cette Ă©tape importante du projet, l’ESO (en collaboration avec le consortium MICADO) a produit le premier Ă©pisode d’une sĂ©rie de vidĂ©os explicatives. Il a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ© en direct sur la chaĂ®ne YouTube de l’ESO le vendredi 12 mai 2023.

Instrument MICADO
Instrument MICADO

Schéma des sous-systèmes de l’instrument MICADO

© ESO / Consortium MICADO

MICADO Ă©quipera l’Extremely Large Telescope (ELT) d’un premier système d’imagerie [1] permettant de fournir des images de l’Univers Ă  haute rĂ©solution aux longueurs d’onde du proche infrarouge. Il sera l’instrument idĂ©al pour identifier les exoplanètes, dĂ©voiler la structure dĂ©taillĂ©e des galaxies lointaines ou Ă©tudier les Ă©toiles individuelles dans les galaxies proches. MICADO sera Ă©galement un outil unique et puissant pour explorer des environnements oĂą les forces gravitationnelles et les effets de RelativitĂ© GĂ©nĂ©rale sont extrĂŞmement forts, comme Ă  proximitĂ© du trou noir supermassif au centre de notre galaxie, la Voie lactĂ©e.

Vue d'artiste de l'ELT
Vue d’artiste de l’ELT

Vue d’artiste de l’Extremely Large Telescope

© ESO

La haute technologie mise en Ĺ“uvre dans l’instrument lui permettra d’aller bien au-delĂ  des capacitĂ©s des meilleurs observatoires dont nous disposons aujourd’hui, y compris le tĂ©lescope spatial Hubble. Sa sensibilitĂ© sera comparable Ă  celle du tĂ©lescope spatial James Webb mais avec une rĂ©solution six fois supĂ©rieure.

SĂ©lecteur de champ de l'OA de MICADO
SĂ©lecteur de champ de l’OA de MICADO

Sélecteur de champ de l’optique adaptative de 1ère lumière de MICADO, récemment assemblé au LESIA. Cet ensemble mécanique a été conçu par la division technique de l’INSU

©INSU/LESIA

La France est un partenaire majeur du consortium MICADO avec la responsabilitĂ© du système d’optique adaptative de première lumière de l’instrument et de son mode d’imagerie Ă  haut contraste. Sous la direction du LESIA, ces dĂ©veloppements impliquent Ă©galement plusieurs laboratoires français et structures nationales (voir ci-dessous). L’ELT et l’instrument MICADO devraient commencer Ă  fonctionner Ă  la fin de cette dĂ©cennie.

Laboratoires CNRS impliquĂ©s :

  • LESIA (Laboratoire d’Ă©tudes spatiales et d’instrumentation en astrophysique) - Observatoire de Paris - PSL/ CNRS / Sorbonne UniversitĂ© / UniversitĂ© Paris CitĂ©
  • GEPI (Galaxies, Etoiles, Physique, Instrumentation) - CNRS / Observatoire de Paris – PSL
  • UTINAM – OSU THETA (Institut Univers, Temps-FrĂ©quence, Interfaces, Nanostructures, Atmosphère et Environnement, MolĂ©cules) - CNRS / UniversitĂ© Bourgogne Franche ComtĂ©
  • La division technique de l’INSU (DT INSU)
  • LCF (Laboratoire Charles Fabry) - CNRS / Institut d’Optique Graduate School / UniversitĂ© Paris-Saclay
  • LMA (Laboratoire des MatĂ©riaux AvancĂ©s) – IP2I - CNRS / IN2P3, UniversitĂ© Claude Bernard Lyon 1

Pour en savoir plus :

L’instrument ELT - MICADO sur le site du LESIA

Contact  :

Yann ClĂ©net, Chercheur CNRS au Laboratoire d’Ă©tudes spatiales et d’instrumentation en astrophysique (LESIA)
yann.clenet observatoiredeparis.psl.eu

Notes

[1L’instrument est conçu et construit sous la direction de MPE (Max Planck Institute for Extraterrestrial Physics) par un consortium de partenaires en Allemagne, en France, aux Pays-Bas, en Autriche, en Italie et en Finlande avec l’ESO.